Archive pour mars, 2009

la plus belle pour aller flâner…

Bonjour à toutes,

Aujourd’hui, grande résolution de ma part. Je banis les pantalons de mon style vestimentaire! Et oui, je suis une femme et en tant que telle je me dois de faire honneur à mon statut. Pour cela je dois mettre à la poubelle les jeans, les pantacourts, les vilains joggings (sauf un que je vais conserver pour faire du sport). A la place, vive les robes et les jupes!

Je vous explique d’où me vient cette subite révélation. Lors de ma grossesse, je me trainais plus qu’autre chose…Avec dix kilos en plus difficile de trouver des tenues qui vous mettent en valeur, même si il faut l’avouer de nos jours, il existe des vêtements de grossesse vraiment très bien. Mais malgré ça, je n’avais aucune envie de me lever pour me poupouner. J’ai été malade les cinq premiers mois, et après ça devenait difficile de porter mon bidou. Entre les douleurs au niveau du dos, des jambes, des seins, et bien entendu du ventre, je n’avais plus la force, ni l’envie de me faire toute belle. Alors lorsque je partais me balader en ville j’observais avec une pointe d’envie toutes les filles. Mais rapidement, je me suis rendue compte que ces jeunes femmes ne faisaient aucunement attention à elles, et quel dommage… Elles auraient pu être si charmantes si seulement elles faisaient un léger effort vestimentaire, et capilaire. C’est à partir de cet instant que je me suis jurée mentalement qu’après la naissance de ma princesse, je ferai attention à moi.Parce qu’une fille se doit d’être jolie et pimpante. Malheureusement, je n’avais pas inclu dans mes calculs la perte de poids, et le remodelage de ma silhouette… Donc finalement ça n’est que cinq mois plus tard, que je peux mettre en application la promesse que je me suis faite.

C’est donc pour cela qu’aujourd’hui je suis allée de site en site pour trouver mon bonheur. Et j’ai ainsi repérée une petite robe très sympa, toute simple et à prix très modeste. En bref, l’affaire du siècle.

 kiabi.jpg

 

Je ne l’ai pas encore commandé, j’attends d’avoir l’avis de mon chéri. Et oui, je fais partie de ces demoiselles qui ne possèdent pas un article que son chéri n’est pas approuvé. Bien sûr je m’habille pour moi avant tout. Mais mon homme ne donne son avis que parmi des modèles sélectionné par mes soins au préalable. Ce qui veut dire qu’ils me plaisent forcément. Et comme la deuxième personne à qui je dois plaire, et séduire c’est mon chéri d’amour, je ne prends jamais une pièce sans avoir eu son feu vert…

Je sens déjà des féministes en train de bouilloner derrière leurs écrans… Mais que voulez-vous les filles? C’est l’amour!

Sur ce, je vous souhaite à toutes une très bonne fin de journée.

 

Publié dans:my clothes |on 25 mars, 2009 |2 Commentaires »

didoomda…

Je n’ai pas trouvé de nom pour cet article, du coup ça sera simplement didoomda. Je vous l’accorde ça ne veut rien dire. Cela démontre bien cela étant dit, le désoeuvrement dans lequel je me trouve en ce moment…

En effet, j’adore ma nouvelle vie en Bretagne. C’est un plaisir, de vivre dans un lieu saint. Sans pollution, sans rythme de vie effrené, mais qu’est ce que l’abscence de mes amies et de ma famille me pèse. C’est bien connu, on apprécie d’autant plus les gens,une fois qu’ils ne sont plus là. Non, que dans mon cas, ces personnes ci soient décédées, puisqu’il ne s’agit que d’un déménagement, mais le fait que tout le monde soit loin de moi, me montre à quel point, je tiens à certaines personnes. Et puis, c’est encore comme ça, qu’on se rend compte de qui sont nos véritables amies. Il y a celles qui m’ont complétement oublié dès le deuxième jour d’abscence, et celles qui continuent à m’appeler, à m’écrire, à me noyer sous des avalaches de sms.Mais cette espèce est très rare. Et comme tout ce qui est rare est précieux, je voudrais leur dire un grand merci.

Parce qu’on a tout traversé ensemble. Chacune a sa façon a toujours été là pour moi. Bien sûr, il est arrivé qu’à certains passages de nos vies, nous nous sommes éloignées pour suivre des directions différentes. Parce que l’adolescence est une période complexe, où l’on se cherche. Il nous a fallu pour être ce que l’on est aujourd’hui prendre des voies différentes, rencontrer de nouvelles personnes, vivre des expériences qu’on aurait jamais vécu toutes ensemble. Nous étions un groupe, aujourd’hui je continue à vous cotoyer chacune avec grand plaisir, mais il n’existe plus de groupe. Et c’est sans regret. Parce que depuis l’une après l’autre nous sommes devenues des jeunes femmes, avec des vies très opposées pour certaines. Qui aurait cru que je serai maman si jeune?Que je prendrais autant de plaisir dans ma vie de famille? Personne surtout pas moi…

Qui aurait cru, qu’un jour je serai si fière de dire que je vous aime, et que je vous remercie d’être là pour moi.

sexeandthecity.jpg

Nous étions quatre… Mes trois best…

Milox, je commence par toi, parce que depuis le collège on a été soudé. On a fait les quatre cents coup…Lol Des choses que je n’aurai pu faire avec personne d’autre…Des cuites monumentales, des fous rires à gogo, des lettres par milliers (je les ai encore d’ailleurs), des discussions à la con mais qu’on aimait tellement. Un seul regard et on se comprenait immédiatement. Pas besoin de parler, il y avait une telle connivence entre nous. D’ailleurs ça n’a pas changé. Je lève un sourcil, tu esquives un sourire, je fais les gros yeux, autant de petites choses qui veulent dire tellement pour nous. Je n’ai pas toujours approuver ton attitude, et toi non plus la mienne, mais au final, on a renoué le contact. Et de plus en plus, je découvre une fille nouvelle. Une jeune femme qui est devenue courageuse, qui a davantage les pieds sur terre, même si tu restes un peu fofolle (mais je ne te ferais pas la leçon là dessus vu mon degré de folle attitude! lol). T’es quelqu’un de bien, même si tu laisses penser trop souvent le contraire. Plus je te parle, et plus je suis contente de ce que j’apprends sur toi. Tu as avancé, dans le bon sens, et j’espère que tu continueras ainsi, parce que c’est tellement bon de te voir et savoir si épanouie. Je t’aime ma milox!

brookepeyton.jpg

 K-cy…Il y a tellement de choses à dire, et pourtant j’aurai du mal à tout exprimer. Tu es quelqu’un de merveilleux. On a traversé a peu près les mêmes galères (au niveau des ragots), et toi comme moi ça nous a rendu plus fortes. On était très complice,fusionnel, voire trop…Tout le temps accrochée l’une à l’autre. Tu as été là quand j’ai eu besoin de toi, pas une seule fois tu m’as laissé tombé, et pourtant j’ai pas toujours été évidente à suivre…lol Des souvenirs incroyables avec toi : la journée à Deauville, les soirées dans le parc des quatres saisons, le fameux « on va tous mourir » (ha la la mais j’en tenais une couche, moi dis donc…lol), les après midis passés chez toi, où tu me cuisinais de délicieux petits plats. Je me souviens d’une fois en particulier où tu m’avais préparé une pizza faite maison, j’en salive encore…D’ailleurs la prochaine fois que je viens si tu pouvais penser à moi et m’en préparer une, je ne serai pas contre….lol T’es exceptionnelle. Je sais que pour tout et n’importe quoi je peux me tourner vers toi, et que tu ne me jugeras pas. Maintenant, on mène des vies « similaires ». Tu n’es pas maman, tu n’es pas en ménage, mais tu as le même point de vue que moi sur de très nombreux sujets, et c’est tellement agréable. Pour tout ça, et bien d’autres choses encore je t’aime ma K-cy!  

13schooldance.jpg

 

Boudy…Je ne sais pas quoi dire…Je devrais te remercier pour tellement de services rendus, pour ta présence à mes côtés constante, mais si je devais dresser la liste de tout ce que tu as fais pour moi, j’y serai encore dans un an.Alors je vais juste te dire, que je sais que tu aurais pu me tourner le dos plus d’une fois (parce qu’on t’y a poussé à mon avis très souvent pendant une période), mais tu es restée. Tu m’as dis qu’une fois, une sale p… t’as dis que « j’avais de la chance de t’avoir comme amie, parce que tu étais très fidèle ». De tout ce qu’elle a pu dire, c’est vraiment ces paroles les plus vraies. J’ai une chance incroyable. Toutes ces années, tu m’as épaulé, conseillé, aidé, aimé, parfois sermonné. Je suis persuadée que des fois tu avais envie de me gifler, tant tu ne comprenais pas mon comportement, mais tu es passée outre. T’as essayé de m’aider au mieux, et tu y es parvenue. Je ne compte pas le nombre de services que je t’ai demandé, et tu es tout le temps venu. Tu es la première à qui j’ai annoncé ma grossesse. La première a m’avoir vu avec mon gros bidou, puis à avoir vu ma fille. Je t’ai toujours fais confiance et ce n’est pas prêt de changer. Je t’aime ma dybou d’amour.

rachelwithhptpopup.jpg

 

A vous trois, je voudrais dire, que si malgré toutes les années qui sont passées on est encore amies, rien ne pourra nous séparer aujourd’hui. Je vous aime très fort. Vous avez été, et êtes là pour moi. Et je vous promets d’être toujours là pour vous. Vous êtes toutes magiques, je sais bien que je ne vous le dis que trop rarement, mais vous m’êtes indispensables. Alors faites bien attention à vous mes princesses. Je vous aime! 

 

 

Publié dans:my life |on 24 mars, 2009 |1 Commentaire »

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres