Le coeur de la rose

Bonjour tout le monde,

Cela fait un moment que je n’ai pas bloggué. Je m’en excuse, mais je manque de temps et d’inspiration, pour être tout à fait franche…

Ces derniers jours, ont été consacré à la recherche d’emploi (mon dieu quelle galère!!), à la mise en place de mes cours par correspondance, à la lecture et à la cuisine. Donc en soi, rien de palpitant. Mais, pour vous montrer que je ne vous oublie pas, j’ai décidé de rédiger un post sur l’un de mes centres d’interêt : Marie-Antoinette. Bien entendu, je ne me passionne pas seulement pour cette infortunée Reine, mais pour la royauté en générale. Seulement je ne vais pas vour barber en faisant un cours d’histoire, mais plutôt vous parler d’un ouvrage que j’adore lire et relire.

Il s’agit de « Mémoires de Madame Campan, première femme de chambre de Marie-Antoinette ». J’ai lu de nombreux livres consacrés à cette Reine, notamment : l’un de Gérard  Messadié, et l’autre d’Antonia Fraser. Les deux s’intitulent Marie-Antoinette. Mais ma préférence va aux mémoires de Madame Campan.

ma2.jpg

Bien sûr, il est tout sauf complet, puisque totalement partial. En effet, la première femme de chambre était tout particulièrement dévouée à Sa Majesté, mais plus que cela, elle l’aimait. Donc sans aucun doute, elle passe sur les erreurs de Marie- Antoinette, où si elle en fait mention, c’est toujours en l’excusant au préalable. Mais plus que des vérités historiques, elle nous livre le caractère de cette « héroïne ».

J’aime au fil des pages découvrir le mode de vie de l’époque, et particulièrement celui de la Reine. Je suis attendrie lorsque Madame Campan, parle de l’amour et des soins que la Reine porte à ses enfants. Je suis émerveillée quand elle fait référence au goût très prononcé de M.A pour la mode. Je me dis alors « ha même si nous traversons les siècles, pour remonter bien loin en arrière, nous restons des femmes. » J’aime vivre par procuration et pure imagination les soirées festives que Sa majesté organise, ou se rend.

Qui n’a jamais rêvé en mettant les pieds au petit Trianon, de voir soudain M.A, déambuler à ses côtés? L’imaginer dans une robe d’une magnificence inégalable, mais à la fois simple… Entourée, des animaux domestiques, qu’elle semblait tant apprécier. A chaque fois que je me rends dans ce lieux, qui est selon moi magique, je ressens un petit pincement au coeur.

On pourra dire que M.A, a délaissé son rôle de Reine, se laissant aller à des choses plus légères et éphémères. On pourra la condamner. Mais quand on y réfléchit bien, elle a juste voulu sortir du carcan qu’on lui a imposé. Elle n’a pas l’envie d’être simplement une mère. Ou devrais-je dire plutôt, la mère du Dauphin, puisque sa fille a visiblement très peu d’importance pour la royauté. Qui la blâmerait pour cela à notre époque? Personne! Nous avons toutes le droit de nos jours, d’être celle que nous souhaitons être. Bien sur mère, mais pourquoi pas en plus,chef d’entreprise, ou artiste… Le problème de M.A, est que son époque ne lui convenait pas.

J’aime le tableau valorisant, que brosse M.C de cette femme. En lisant les ouvrages d’Histoire, j’ai surtout retenu de lourdes charges contre Elle, et je trouve cela dommage.

Dans ses Mémoires, M.C, décrit une femme sensible, qui aime l’art. Une personne délicate… La musique est sa passion. Et j’admets être charmée à l’idée de l’imaginer en train de jouer du clavecin, des musiques de Mozart, Gluck, ou encore Guétry dans son cabinet. Cette image me touche profondément. Peut être que certains diront que je suis mièvre au possible…Tant pis…

marie20antoinette20musique.jpg

Marie-Antoinette, est à mes yeux, un symbole féminin fort. Comme je l’ai souligné plus haut, Elle était simplement en avance sur son temps. Elle mène sa vie « comme Elle l’entend ». Bien sûr, il faut prendre en compte l’époque à laquelle se déroule ces évènements. Elle ne pouvait décemment pas claquer la porte, et jeter sa couronne. Le fait d’être Reine impliquait aussi beaucoup de devoirs, et sa liberté était de ce fait limitée. Mais sa façon de fêter quand elle le souhaitait, ou de rejeter l’étiquette, montre son envie d’exister pour Elle et part Elle. 

Femme forte d’accord, mais femme avant tout. Tout au long du récit que M.C nous fait de la vie de M.A, on découvre une femme dévouée à son mari et à sa famille. A plusieurs reprises, lorsque leur fin approche, Elle a l’opportunité de s’échapper. Mais elle refuse de leur faire, préférant rester auprès des siens.

Forte aussi de part son caractère. Elle subit les pires outranges, sans rien ne laisser paraître de sa souffrance. Elle se rend à la mort (en ayant conscience du sort qu’il l’attend), avec toute la dignité qui convient à une reine. Et même lorsqu’Elle est trahit à plusieurs reprises par des individus proches ou non, Elle sait accorder son pardon.

Marie-Antoinette, est une Reine à la fois de beauté, d’élégance, d’amour, et de générosité. C’est pour cela que j’aime tant cette « biographie », parce qu’elle dévoile un être merveilleux, dont la faute était sans nul doute de ne pas être prêt à régner.

ma1.jpg

Publié dans : littérature |le 2 septembre, 2009 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 2 septembre, 2009 à 21:49 Fifi écrit:

    Je ne connais Marie Antoinette que par le film de Sofia Coppola et ton article du jour m’a donné l’envie de apprendre un peu plus sur cette reine mythique. Je rajoute donc ce livre à ma très longue liste de lecture car je devrais y trouver les éléments que je cherche, apparemment.
    Sinon, j’espère que tu ne peines pas trop dans tes recherches d’emploi, ce n’est pas le moment idéal et suivant le domaine dans lequel tu postules, ce n’est pas toujours évident. Tu recherches un job dans quoi, exactement ?
    Et j’aime beaucoup les modifications que tu as apporté à ton blog, c’est très sympathique! :)

    Bizoux

  2. le 3 septembre, 2009 à 12:51 Milie écrit:

    J’ai beaucoup aimé le film de Sofia Coppola sur M.A. Tu me donnes envie de mieux la découvrir. Je note ce livre qui m’a l’air super!

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog du niveau intermédiaire
| paroisdedouche
| Gregmontres