Archive pour la catégorie 'lectures frivoles'

Lipstick Jungle

Aujourd’hui, j’ai envie de parler de mes lectures frivoles. Lipstick Jungle…

Si je vous dis, Candace Bushnell, est ce que ça vous parle? Allez réfléchissez bien… vous la connaissez toutes…Bon peut être qu’elle non, mais son oeuvre oui. Allez je vous souffle la réponse, c’est l’auteur de la série à succès sex and the city!

sexandthecity2.bmp

Une autre série a été adapté d’un de ses romans, c’est justement Lipstick Jungle.

J’ai acheté le livre, sans avoir connaissance du fait que c’était une série. Mais maintenant que je suis au courant, je pense que je vais essayer de regarder quelques épisodes pour voir si l’adaptation colle au livre, et surtout au sentiment qu’il a fait naître chez moi.

En attendant cela, je vous propose de vous faire découvrir mes impressions. 

931615gf.jpg

 

L’histoire se déroule à New york, et met en scène trois femmes: Nico, Wendy et Victory. L’une trompe son mari avec un jeune mannequin, l’autre voit son mariage avec un homme au foyer tombé en ruine, et la dernière tente d’oublier l’échec de sa collection de vêtements dans les bras du premier milliardaire venu. Ce sont des femmes de pouvoir.

Mais elles n’en restent pas moins des femmes, d’où le mélange entre amour, sexe et business, qui s’avère souvent difficile à gérer.

J’aime cette vision de la femme indépendante et forte. Même si l’auteur nous rappelle la dure réalité à plusieurs reprises, en affichant ouvertement l’attitude méprisante des hommes face à ces femmes -requins… Nous sommes dans une société, où malgré tous les actes de féminismes, les grandes théories d’égalité hommes – femmes, la parité n’existe pas encore totalement.

De mon côté, j’admets n’avoir aucun souci avec ça. Je suis une femme, j’aime en être une, et je joue énormément de mon côté fragile. Mais là, n’est pas la question, j’en parlerai peut être une autre fois…

Non, ce que j’ai réellement apprécié dans ce livre, c’est la maîtrise des sentiments des héroïnes. Elles savent se contenir. Même quand elles voudraient exploser de colères, de chagrins, ou de gratitude, elles prennent sur elles pour rester le plus digne possible. C’est une qualité que j’admire beaucoup.

Je ne suis rarement sujette au colère. Je suis d’une nature plutôt zen, mais il est vrai qu’à côté de ça, je suis très expansive… Et des fois, je pense que me retenir un peu ne me ferai pas de mal… Alors grâce à ce livre, j’ai trouvé la motivation de travailler là dessus. Et même si je ne réussis pas à cadrer davantage mes émotions, j’aurai au moins le mérite d’avoir mené une réflexion sur le sujet.

Publié dans:lectures frivoles |on 30 avril, 2009 |2 Commentaires »

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres